0 In Coin Voyageur/ Projets collaboratifs

[Article Collaboratif] Roadtrip sur les routes mythiques d’Irlande

L’Irlande, le pays des Leprechauns et autres légendes celtiques. Un pays au décor de carte postale, un pays de traditions ancestrales et une destination nature. Ce magnifique pays regorge de richesse, c’est pour cela qu’avec 8 autres blogueurs nous allons vous emmener sur les routes mythiques d’Irlande !

LES ROUTES MYTHIQUES D’IRLANDE

Loop du Connemara – Sybille & Sylvain du blog Nos coeurs voyageurs

Le Connemara Loop fait partie de ces routes irlandaises qui resteront longtemps gravés dans votre mémoire. Impossible de visiter l’Irlande sans visiter le Parc National du Connemara dans le comté de Galway ! En tout saison, le charme opère et vous voudrez prendre votre temps pour ne rien manquer de ces paysages absolument sublimes. L’idéal est de rejoindre sans tarder Mam Cross, un point de départ idéal pour démarrer cette jolie boucle de 95 kms.

Juste à la sortie de Mam Cross, il faut prendre la N336 pour plonger dans un tout autre décor. Le paysage devient plus rude et notre regard est attiré par la forêt en contrebas et ses sapins couleurs ébène. Sur la route, vous ferez forcément des rencontres à commencer par les moutons, l’animal emblématique de l’Irlande. Au loin, les couleurs chatoyantes des rhododendrons subliment les petites collines sauvages.
Nous faisons escale à Leenane, un petit village isolé qui semble vivre au rythme de son fjord, le Kyllary Harbour. Au cœur de la région du Connemara, cette petit bourgade d’une poignée d’hommes mène une vie paisible autour de la pêche locale. Le fjord est tout simplement fascinant : la clarté de l’eau et les montagnes noires qui le surplombent ne vous laisseront pas indifférent, c’est certain.

Sur de toutes petites routes sinueuses, vous pourrez rejoindre la péninsule de Renvyle. Ne manquez pas le château de Renvyle qui semble veiller sur la magnifique plage de White Strand. Son sable fin et son eau translucide en font un petit coin idyllique que l’on aimerait garder secret.
A Tully Cross, vous pourrez profiter de ce petit village authentique avec ses toits en chaume et même déguster les produits du fjord dans une ambiance chaleureuse et teintée de légendes.

Les richesses du paysage font de la Connemara Loop un itinéraire mythique en Irlande. Sur la route, vous vous laisserez porter par cette atmosphère unique : ici la nature est partout et vous ne voudrez plus la quitter !

Distance : boucle de 95 kms 
Point de Départ : Mam Cross sur le N59 
Étapes possibles : Leenane, Renvyle, Tully Cross

Article à lire : Visiter le parc national du Connemara


Slea Head Drive, Kerry – Emilie du blog Globetrottine

La route de Slea head drive fait le tour de la péninsule de Dingle dans le sud-ouest de l’Irlande. Elle débute et se termine dans la jolie ville de Dingle. Le port de Dingle est digne des cartes postales avec ses maisons colorées. Mais on y vient aussi pour apercevoir le dauphin Fungie qui a élu domicile dans la baie depuis plus de trente ans et qui ne manque pas de montrer le bout de son nez devant les petits bateaux de touristes.

Lorsqu’on prend la route vers le sud, on longe vite une deuxième baie, celle de Ventry avec sa plage de 3 km de long. Puis La Slea Head Drive longe la côte escarpée. La péninsule se dévoile au gré des virages, derrière chaque colline on découvre un village, une plage, des îles au large, un paysage à couper le souffle.
Il y a le village de Cashel Murphy, accroché à la falaise depuis l’âge de bronze avec ses maisons de pierre et ses moutons. La route contourne ensuite le bout de la péninsule, pour remonter de virage en virage jusqu’à une nouvelle plage, celle de Coumeenoole. Protégée par des falaises aux rochers acérés, la plage ne se dévoile que si on y descend à pied.
Je ne sais pas si c’est son côté caché, le vent, les vagues, le ciel menaçant, les falaises sauvages ou la vue embuée sur les énigmatiques îles Blaskets, mais il y a quelque chose de mystérieux dans l’air. Au creux d’une falaise, on découvre une forêt de petits cairns de galets entourés de fleurs et d’eau qui ruisselle du haut de la falaise. On dirait presque que des fées habitent ici pour protéger le lieu.

Un peu plus loin sur la route c’est le site de Ceann Sibeal dans la baie de Feohanagh qui est un arrêt obligatoire pour les fans de Star Wars (lieu de tournage où se trouvent les temples Jedi) et qui ravit tous les amoureux de l’Irlande avec ses falaises fières d’affronter le vent et les vagues.

Article à lire : La péninsule de Dingle


Coastal Mourne Route, Irlande du Nord – Violaine de Vio Vadrouille

Si beaucoup connaissent la Causeway Coastal Route en Irlande du Nord avec son célèbre site de la Chaussée des Géants, la Mourne Coastal Route elle est un peu plus discrète. Mais pourtant tout aussi belle et incroyable, entre mer et montagne !

La Mourne Coastal Route propose une belle alternative aux grands incontournables de la côte nord très parcouru. On y trouve de très belles plages, des îles, des villages typiques de la région. Mais aussi des phares, une tonne d’activités culturelles et de visites et enfin, de très belles adresses (Pour les gourmands, filez au Mourne Seafood Bar à Dundrum !).

Si vous êtes marcheur, alors le paradis de la randonnée en Irlande du Nord vous attend le long de cette route au cœur des montagnes de Mourne. On peut également profiter du cadre exceptionnel en faisant de jolies balades au Tollymore Forest Park ou bien encore sur la plage à la réserve naturelle de Murlough Bay.

Article à lire : Roadtrip en Irlande du nord, la Mourne Coastal Route


Péninsule de Beara – Cédric du blog From Yukon

La péninsule de Beara, c’est un petit bout d’Irlande, situé au sud-ouest de l’île, à quelques encablures de Cork, du ring of Kerry et du parc national de Killarney. Encore assez peu connue, c’est cependant un véritable concentré de tout ce qu’Erin peut offrir de plus beau !

Pour en faire le tour en peu de temps (environ trois jours sans se presser), une solution : idéale et unique : prendre le Ring of Beara, un circuit d’un tout petit moins de 130 kilomètres (128 pour être exact, dans sa version la plus longue, 80 en ne faisant “que” la petit boucle), qui débute Kenmare, se termine à Glengariff et qui passe notamment par le col du Healy Pass, Castletownbere, Allihies, Eyeries ou encore Ardgroom.

Tout au long du trajet – et quelque soit votre sens de circuit, vous serez bordés par les paysages mythiques de l’Irlande : la mer, que l’on retrouve dans les Baies voisines de Bantry et Kenmare ainsi que le massif montagneux central, avec LE col de Healy Pass, fameux pour son rallye automobile annuel !

Si vous n’êtes pas pressé.e.s et que vous aimez prendre le temps, laissez donc vos roues vous mener au gré de vos envies : ici, c’est un jardin caché dans une île accessible seulement en ferry (à Garnish Island). Là-bas, c’est la ruine d’un château-fort qui se découpe tandis que, là-bas, tout au sud, se trouve le seul téléphérique irlandais, en direction de Dursey Island où il fait bon randonner pour se sentir au bout du bout du monde.

Les (toutes) petites villes réparties le long des côtes sont autant d’escales idéales pour s’arrêter dans l’un des immanquables pubs où s’entrechoquent les pintes et résonnent les rires. Ne ratez pour rien au monde ce véritable rituel de passage ! Et puis, si vous n’avez pas eu assez de nature, assez d’Irlande, tracez votre chemin vers l’intérieur et partez vous promener vers la réserve (privée et payante) de Gleninchaquin Park and Mountain walk : un autre paradis au paradis !

Bref, le Ring of Beara, c’est un concentré d’Irlande à l’état pur… et un vrai bonheur !


Loop Head, Clare – Marie de Perspectives de Voyage

Loop Head, la route côtière de Kilkee à Loop Head Lighthouse

À l’ouest de l’Irlande, dans le Comté de Clare, La péninsule de Loop Head mérite que l’on s’y attarde. Sur une petite portion de la Wild Atlantic Way, la route offre de superbes paysages escarpés, faits de hautes falaises et de plaines verdoyantes, dans un cadre naturel admirable. La péninsule de Loop Head est accessible par la route n°67, depuis Kilkee.

Une petite journée vous permettra de découvrir cette très belle route d’Irlande. Je vous conseille de commencer votre découverte par les petits villages de la côte sud de la Péninsule : Querrin, Carrigaholt, Kilbaha… Profitez en pour déguster les délicieux fruits de mers ramenés chaque jours par les pêcheurs du coin. 
Vous arrivez ensuite à la Loop Head Lighthouse, à l’extrémité de la péninsule. Là, un imposant phare domine les falaises. D’en haut, lorsque le ciel est dégagé, on peut même apercevoir les mythiques falaises du Connemara ! 

Au retour, prenez le temps de longer la côte nord. Vous y découvrirez de superbes falaises, beaucoup moins fréquentées que les Cliffs of Moher , et pourtant elles aussi très impressionnantes. Du sommet de ces promontoires revêtus d’un épais manteau d’herbe verte, on observe l’océan qui se brise ici avec force. 

Article à lire : Cliffs of Moher et ses alentours


Ring of Kerry – Rachel du Web Magazine Les voyageuses du Quebec

Parmi les routes mythiques d’Irlande, Ring of Kerry est sans aucun dans les principales et parmi les plus intéressantes à mon sens. Situé au Sud-Ouest de l’île, ses terres se jettent directement dans les eaux de l’océan Atlantique.

Vous pouvez entreprendre sa découverte en partant de Killarney. Région colorée, la couleur verte prédominante en Irlande est encore merveilleusement représentée ici avec les pâturages où des milliers de moutons broutent l’herbe paisiblement. Cette dernière s’harmonise parfaitement avec le bleu de la mer et du ciel, le blanc des plages vierges et sauvages de la côte, mais aussi avec la palette de couleurs arc-en-ciel des maisons des petits villages ou de celles qui sont simplement éparses le long de la route. Les villages que vous croiserez sont charmants avec leurs maisons alignées aux façades simples et sans superflu. Les pubs irlandais qui sont tout aussi flamboyant servent de point de rencontre pour les habitants qui s’interpellent entres-eux dans la langue gaélique ou dans un anglais aux accents bien locaux.

Certains villages permettent de comprendre des pans de l’histoire, parfois dramatique, dont ont souffert les gens du pays, dont la grande famine qui a décimé ou forcé à partir une grosse partie de la population ou les guerres de religions. King of Kerry, c’est aussi des paysages magnifiques. Comparativement au reste du pays qui est assez plat en général, on retrouve dans le comté de Kerry les plus hauts sommets du pays.

J’ai adoré me balader dans le parc national de Killarney où les arbres sont recouverts de lichen. L’ambiance du lieu est particulière. Bref, vous l’aurez compris. Ring of Kerry est un endroit à ajouter à votre itinéraire lors d’un voyage en Irlande.

Article à lire : Ring of Kerry, l’itinéraire dans le sud de l’Irlande


Inishowen 100, Donegal – Jennifer de Jen On The Road

Pour ma part je vous emmène dans le nord du pays, dans le Donegal qui se trouve à la frontière de l’Irlande du nord. Conté peu connu mais complètement sauvage ! Il m’a directement conquise. La Inishowen 100 est une belle boucle panoramique de 100 miles entre mer et montagne. Pour le coup vous serez seul, vous pourrez pleinement profiter de cette route mythiques et ses paysages aux décors de carte postale.

Cette belle route vous amènera également au point le plus haut de la péninsule : Malin Head. Une belle balade à pied qui vous coupera le souffle. La péninsule de Malin Head a beaucoup à offrir et je ne peux que vous le recommander.

Le Donegal est peu connu et je vous conseille de vous perdre sur ses routes sauvages dont la Inishowen 100 qui est la plus belle du conté.

Article à lire : Roadtrip dans le Donegal


Je tiens à remercier tous les blogueurs pour leur participation et de partager leur amour pour le pays d’Émeraude. Pour plus d’informations pratiques sur ces belles routes d’Irlande, RDV sur leurs blogs !
Veuillez noter que les photos & textes appartiennent à chacun des auteurs.

Épinglez-moi !

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply