0 In Coin PVT/ Section administrative

8 conseils pour réussir son PVT

Dans l’article précédent nous avons vu les différentes étapes pour préparer son PVT, aujourd’hui je vais surtout vous donner quelques conseils pour le réussir. Chaque expérience est unique en fonction de la personne mais ces conseils peuvent s’appliquer à tous.

PRÉPARER SON PVT UN MINIMUM

Je ne vous dis pas de tout préparer car le but est de vraiment profiter et de voir ou le vent vous porte. Toutefois je vous conseille de vous préparer un minimum afin de ne pas avoir de regret.

Vous trouverez toutes les informations dans cet article : 10 étapes pour préparer son PVT.

PARTIR A LA BONNE SAISON

On n’y pense pas forcément mais selon le pays il faut y faire attention. Je dirais surtout pour les pays asiatiques où la météo peut être contraignante. Je suis partie au Japon en Janvier et je pense qu’avec le recul je serais partie en Septembre. L’hiver ne me dérange absolument pas mais l’été en Asie peut être horrible. Se rendre compte que travailler au japon peut être plus compliqué que prévu et partir en janvier a été la mauvaise idée car cela voulait dire travailler en été. Une chose que vous ne voulez pas faire hormis si vous êtes à Hokkaido.

Ceci n’est qu’un exemple mais je pense qu’il est important de partir à la bonne période.

AVOIR UN MINIMUM D’ARGENT

Dans tous les cas on vous demande un minimum d’argent avant de partir, si vous le pouvez essayer de partir avec plus surtout si vous souhaitez profiter avant de vous arrêter dans un endroit pour travailler. Pour ceux où c’est compliqué d’économiser, vous pouvez tout à faire partir avec le minimum ; je ne dis pas le contraire ! Mais partir avec une base c’est tout aussi bien pour se faire plaisir et selon le pays une assurance avant de trouver du travail.

Autant en Nouvelle-Zélande ça a été vraiment simple, je n’ai pas cherché longtemps et j’ai pris le risque de chercher à la dernière minute, toutefois ce fut différent pour le Japon car je savais que ça allait être plus compliqué. Il faut vraiment faire en fonction du pays choisi !

NE PAS RÊVER D’ELDORADO EN PVT

C’est souvent une erreur qui revient assez souvent. Il ne faut pas idéaliser ce voyage car comme de partout vous aurez des hauts et des bas. Cela fait parti du voyage et c’est à vous de voir comment vous allez résoudre les problèmes que vous allez rencontrer.

Pour un premier PVT on imagine souvent comment ça va être mais ça n’est jamais comme on l’aurait cru. Il ne faut pas idéaliser son voyage mais il ne faut pas en avoir peur non plus ; cela marche dans les deux sens.

NE PAS ABANDONNER / SAVOIR S’ ÉCOUTER LORS DE SON PVT

Il ne faut pas fuir aux premiers problèmes car cela va forcément s’arranger. C’est là qu’on en apprend le plus sur soi, ses forces & ses faiblesses. Vous serez forcément testé et ce n’est que vous qui pouvez prendre une décision. Cela marche dans les deux sens : il ne faut pas abandonner mais il faut également savoir s’écouter. Si vous devez partir car c’est la meilleur chose à faire ce n’est pas un échec mais c’est ce qu’il y a de mieux à faire.

Par exemple le Japon est un pays que j’adore, j’y suis allée plusieurs fois avant de partir en PVT, je savais que cela serait différent de celui de Nouvelle-Zélande. Mais au bout de 6 mois, je me suis rendue compte que ce n’était pas un PVT fait pour moi. J’ai eu du mal à l’accepter mais j’ai préféré partir que de me dégouter du pays. Ce ne fut pas une fuite, ou un échec ou un abandon mais la meilleure chose à faire au vu de la situation. C’est dans ces cas là qu’il faut s’écouter. Il faut le faire pour les bonnes raisons et non parce que c’est trop difficile. Il n’y a que vous qui peut savoir si c’est la bonne décision ou une fuite. Ecoutez-vous ! C’est le meilleur conseil que je peux vous donner.

Vous pouvez découvrir mes bilans de mes PVT ici, si vous souhaitez en savoir plus.

NE PAS RESTER QU’ENTRE FRANÇAIS

C’est aussi ce qu’il revient beaucoup, on a tendance à rester entre nous pour plus de facilité et de confort mais c’est là où vous avez tord. Si vous souhaitez réellement profiter de cette expérience ne restez pas qu’entre français, partez à l’aventure, recherchez les locaux, essayer de vous intégrer. Ce n’est qu’à ce moment là que vous pourrez découvrir une autre culture.

SORTIR DE SA ZONE DE CONFORT / SE CHALLENGER

C’est un peu en accord avec le point précédent. Vous avez déjà fait un grand pas en sortant de votre zone de confort pour partir à l’autre bout du monde, ne vous arrêtez pas là. Continuez ! Ne recherchez pas le confort ou la facilité, c’est le moment de se challenger, de voir ou sont ses limites, d’en apprendre plus sur soi. Je vous promets que cela ne pourra que vous aider dans le futur.

C’est le moment d’essayer des choses que vous n’avez jamais faites ! Dépassez vos limites, soyez créatif. Vous avez une année pour profiter du pays, essayez de nouvelle chose, découvrez ce besoin qui vous a fait partir à l’autre bout du monde en premier lieu. C’est le moment d’expérimenter et d’apprendre à savoir qui vous êtes. Profitez pleinement de cette expérience, cela ne peut être que bénéfique.

Au sommet du Tongariro

PROFITER DE L’INSTANT PRÉSENT

Ne cherchez pas à tout planifier à l’avance ou de penser à ce que vous allez faire à votre retour. Faites le une fois que vous y êtes. Le but est de profiter de cette expérience au jour le jour. Le futur n’est pas le plus important mais l’instant présent car au final c’est ce qui va vous définir.

Ne planifiez rien, laissez vous porter par le vent et voir ou est ce qu’il vous mènera. Cela peut être en fonction de vos envies, quelqu’un qui vous a recommandé un lieu, un bout de route à plusieurs, des rencontres. Qu’importe soit la raison, rien n’est écrit par avance, alors écoutez vous et faites ce que vous avez vraiment envie. Je sais que l’inconnu peut faire peur mais une fois que vous dépassé ces doutes c’est la liberté totale ! Et pour moi c’est ça qui fait le PVT.

Vivez votre année de PVT à fond, profitez de ces conseils et vous ne le regretterai pas. Ne penser pas au retour car ça c’est une autre histoire. Pensez uniquement à ce que cette année peut vous apporter. Je ne dis pas que c’est pour tout le monde, mais tous ceux qui ont essayé sont ressortis changés. Et ce n’est qu’à ce moment là que vous pourrez savoir ce que vous voulez réellement.

Pour plus de conseils et d’aide, rendez-vous sur le site Pvtistes ! Je vous conseille également l’article de Kenza  » Les 10 erreurs à ne pas faire en PVT Australie » pour ceux qui sont intéressés par L’Australie.

Épinglez-moi !

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply