Weekend à Derry

Un Weekend à Derry

Mon premier voyage en Irlande du Nord fut Derry qui se trouve à la frontière de la république d’Irlande.  Pour tout vous dire depuis Sligo je ne suis qu’à 2h de route.

Derry ou « Londonderry » est une très belle ville au passé sanglant.

INFORMATIONS / COTE HISTORIQUE

Derry se trouve en Irlande du Nord et pour information cette partie fait donc partie du UK.

La monnaie est donc le livre sterling, n’oubliez pas de faire le changement.

Pour la partie histoire l’Angleterre a envahit cette partie d’Irlande, la ville a connue le plus long siège de l’histoire britannique (105 jours). Cette ville a été renommée Londonderry pour bien montrer la pouvoir anglais. Toutefois pour l’Irlande cela reste toujours Derry. Son passé est lourd et sanglant entre le siège de Derry en 1689 et le tragique bloody Sunday en 1972.

De nos jours Derry est une ville animée et colorée et de nombreux musées sont consacrés à son passé que je recommande afin de réellement comprendre cette ville.

OU DORMIR ?

Je conseille le B&B Chamberlain House qui est bien situé et les propriétaires sont adorables.

Tarif : 50£ la chambre double avec petit déjeuner.

COMMENT Y ALLER

Depuis Sligo 

Je n’avais pas encore la voiture à ce moment là, j’y suis donc allée en bus. Bus : Bus 64
Durée : 2H30
Tarif : 27€ aller retour

En voiture on est  2h de route, si votre hébergement n’a pas de parking, je vous conseille le parking de l’office de tourisme qui n’est pas très cher.

OU SORTIR ?

Je n’y suis restée qu’un weekend mais j’ai trouvé plein d’endroit vraiment super sympas !

Pour manger je conseille :

  • Bentley Bar (nourriture locale)
  • Nanoos (restaurant italien)

Pour sortir je conseille :

  • Tracy’s Bar (cosy et live music)
  • Paedar O’connells (le pub local où tout le monde se retrouve – musique traditionnelle)

QUE VISITER A DERRY SUR UN WEEKEND ?

Pour une première impression de la ville, je commencerai par faire le tour des remparts. Le tour dure environ 1h et tout le long des remparts vous avez des panneaux explicatifs sur l’histoire de la ville et des emplacements. Vous avez également de beaux points de vue sur la ville et ses alentours.

Vue sur Derry depuis les remparts
Derry

Une fois le tour des remparts fini, baladez-vous à l’intérieur. Il y a plein d’endroit super mignon où se perdre, des musées très intéressants, un craft village, des petits shop locaux fait mains, des restaurants et pubs.

Au niveau des musées, si vous ne devez qu’en faire un seul, je vous conseille le Tower Museum.
Il vous explique de A à Z l’histoire de la ville aux travers de maquettes 3D, un parcours interactif.
Il est vraiment très bien fait ; je ne suis pas musée mais celui-ci vaut le coup d’œil. Les photos étant interdites je n’ai pu prendre que l’entrée qui est autorisé.
Tarif : 3£

Musée Tower
Tower Museum

Depuis les remparts une structure a attiré nos regards, elle se trouve juste en dehors des remparts et elle est impressionnante. Il s’agit du Guildhall qui est un bâtiment aux briques rouges qui sert de nos jours comme hôtel de ville. Elle a été offerte par les guildes de la ville de Londres en 1890.

L’intérieur est vraiment intéressant car il y a des expositions qui sont organisées toute l’année dont une permanente sur l’histoire de la ville. Et ses immenses vitraux sont justes magnifiques.

guilde de la ville
Guildhall de Derry

Non loin de la Guildhall vous avez le « peace bridge », pont qui est le symbole de la modernité. Il a été inauguré en 2011. Son architecture particulière montre deux piliers en V afin de montrer le signe de la paix.

       

Pour ceux qui sont intéressés sachez que l’office du tourisme organise des visites guidées de la ville pour 4£ et une visite privée du « Bogside » pour mieux comprendre l’histoire de la ville pour 6£.

LE STREET ART DE DERRY ET SON LOURD PASSE

A Derry vous avez deux lieux de street art qui sont très importants : The Fountain et The Bogside.

The Bogside est le quartier catholique de la ville qui a été le théâtre de nombreux événements funestes. Le quartier a des immenses fresques murales qui retracent la tragédie des lieux. Elles témoignent à elles seules le contexte historique et politique nord-irlandais avec ses luttes et ses idées idéologiques. La visite de ce quartier et son musée est assez dur mais essentiel pour le tourisme de mémoire afin de ne jamais oublier ce qui c’est passé et surtout de ne jamais recommencer.

Parmi les plus grandes fresques, c’est celle que l’on voit en arrivant qui est puissante « You are now entering FREE DERRY // Vous entrez maintenant dans le Derry libre ».

Elle commémore le Bloody Sunday de 1972.

Pour information le Bloody Sunday était avant tout une protestation pacifique : 10.000 catholiques traversant le Bogside pour faire entendre leur point de vue avant que l’armée britannique tire sur une foule non armée. Le bilan sera de 14 morts.
Cette scène qui a choqué le pays entier est décrite par le groupe U2 dans sa chanson « Sunday Bloody Sunday ».

un bout de mur ou est écrit "Derry Libre"
The Bogside

Le quartier THE FOUNTAIN qui est le quartier protestant de la ville se trouve de l’autre côté du mur. Bien que maintenant ce soit un quartier résidentiel l’entrée ferme à 21H tous les soirs. Ce qui m’a le plus surpris ce sont les marquages des trottoirs… Il s’agit du drapeau britannique.

Derry est vraiment une belle ville avec une emprunte d’un très lourd passé mais c’est ce qui fait aussi la particularité de cette ville. Elle a connue de nombreux troubles mais maintenant elle est en paix, rien ne pourra changer ça. C’est une ville sure où vous pouvez vous balader tranquillement même dans le quartier du Bogside. Les habitants sont fiers de leur avancée et commémore leur passé afin que jamais cela ne se reproduise. Je vous recommande fortement cette ville afin de mieux comprendre l’Irlande.

ENJOY !

pin
Épinglez-moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *