image a la une

Kyoto : Randonnée de Kibune à Kurama

Aujourd’hui je vous emmène au nord de Kyoto, loin de la horde de touristes, pour une belle randonnée en montagne afin de vous ressourcer. Une randonnée zen qui selon la légende vous bénéficierai d’une nouvelle énergie.

Kibune et Kurama sont deux petits villages au nord de Kyoto aux milieux des montagnes. Ils sont réputés pour leur randonnée, temples et Onsen (source d’eau chaude japonaise).

 

COMMENT Y ALLER ?

Vous devez prendre la Keihan Main Line jusqu’à Demachiyanagi, de là vous prenez la Eizan Line en direction de Kurama ; arret : Kibuneguchi.

Tarif : 420 yen l’aller

Temps : environ 50 minutes pour accéder à la station et environ 30 minutes pour arriver au départ de la randonnée.

Vous pouvez soit commencer depuis Kibune soit depuis Kurama, tout dépend de ce que vous voulez faire.  Personnellement je suis partie de Kibune car je voulais terminer par l’onsen de Kurama.

La randonnée dure environ 2h (avec pause pique-nique) mais à cela il faut rajouter entre 30 minutes et 1H le temps d’arriver jusqu’au départ de la marche et la visite du temple de Kibune.

 

Une balade qui vaut le détour !

 

Depuis Kibune station il faut compter environ 30 minutes de marche jusqu’au premier temple. Vous marchez le long de la route donc ne vous étonnez pas, mais la rivière est vraiment belle.

Une fois dans le village de Kibune, vous avez le temple Kifune-Jinja qui est vraiment très beau. Il vous faudra monter environ 84 marches pour arriver au temple. Il est dédié à la divinité de l’eau et de la pluie. Des chevaux étaient sacrifiés en échange d’une protection pour les récoltes.

Pour commencer la randonnée, il vous faudra retourner sur vos pas (la direction pour la balade est bien indiquée), passer le petit pond rouge et payer 300 yen pour commencer la marche.

Je vous conseille de bonne chaussure car ça monte pas mal et c’est au milieu de la forêt. Le début c’est principalement des marches, je suis ravie… (Je hais les escaliers !) Mais la vue est magnifique donc je les oublies vite.

On traverse une forêt séculaire de cèdres et on peut voir plusieurs sanctuaires shintoïstes sacrés comme le célèbre Okunoin Maô-den. Tout le long du chemin vous avez plusieurs sanctuaires, shrines et tombes qui sont parfois cachés. On c’est arrêté au Honden (main hall) pour notre petit pique-nique avec vue sur les montagnes environnantes.

De là vous pouvez soit prendre le Cable Car pour descendre jusqu’au village de Kurama soit continuer la randonnée, qui est d’ailleurs, pratiquement terminée.  Vous finissez cette magnifique randonnée au pied de la porte Niô-mon où vous apercevez le gardien qui tient les lieux. Le gardien est un Tengu, créature mythologique de la religion populaire japonaise ; encore maintenant ils sont considérés comme de dangereux dieux des montagnes et des forêts.

Après cette belle randonnée où j’en ai pris plein la vue, je me suis dirigée vers le fameux Onsen de Kurama ! Pour information, ils acceptent les personnes tatouées ! Vous pourrez retrouver mon expérience dans un autre article. (En cours).

 

ENJOY !

Pin
Épinglez-moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *